La whey dans le régime paléo

Whey et régime paléoLa whey est certainement le complément alimentaire le plus connu des sportifs de force.

À première vue, elle n’a rien de paléo : elle est extraite du lait, et c’est un produit transformé. On pourrait arrêter ici la réflexion et la reléguer directement dans la liste des « interdits ». Et si, plutôt que de faire des conclusions hâtives sans réfléchir plus de 2 secondes et demies, on prenait le temps de creuser un peu la question ?

La whey est un produit transformé

Certes, c’est un fait. On ne trouve pas de « poudre de lait » directement dans la nature. Et si le régime paléo est avant tout un régime de chasseurs cueilleurs, il existe pourtant des aliments qui font partie intégrante du panel des « aliments paléo », alors qu’on sait pertinemment qu’ils n’existent pas sous cette forme dans la nature. C’est le cas, par exemple, de l’huile d’olive, du beurre clarifié (ghee), ou encore de la farine de coco.

On voit également sur les réseaux sociaux et les blogs paléo circuler bon nombre de recettes de « pâtisseries paléo ». Il s’agit pourtant bien de recettes souvent à base d’aliments transformés (poudre d’amandes, farine de coco, d’huile de coco, etc.) ; et le principe même de la création de pâtisseries est une transformation de produits. Sans parler des cuissons, bien souvent au four à 180°C minimum ; alors que chacun sait que les modes les plus sains sont les cuissons douces, c’est-à-dire à 100°C maximum.

L’argument du produit paléo non-transformé, s’il a son importance, n’est donc pas une condition sine qua non.
La whey est un produit transformé, c’est vrai. Mais pas plus transformé que le sucre de coco.

La whey et les sportifs paléo reconnus

Intéressons-nous maintenant aux sportifs paléo de renom.

Christophe Bonnefont, qui a collaboré de nombreuses fois avec Julien Vesesson, commercialise des compléments alimentaires pour sportifs sur son site YAM nutrition. surtout connu pour sa farine de patate douce, le site vend également de la whey. Sa farine de patate douce serait paléo mais pas sa whey ? L’athlète largement reconnu comme paléovore serait-il paléo juste quand ça nous arrange ?

Christophe Carrio à développé sa marque Nutriprure, et la whey y figure aussi en bonne place.

La whey est issu du lait de vache

Effectivement, on ne peut pas la nier. Cependant, il me semble que c’est aussi le cas du ghee (beurre clarifié), qui est pourtant considéré comme paléo.

« Isolat de whey » signifie que les protéines ont été séparées du reste des composants du lait. L’isolat de whey est un produit laitier, transformé, mais qui ne contient plus ni lactose ni caséine. Exactement comme le ghee…

Si le ghee est toléré, il n’y a donc aucune raison que la whey ne le soit pas !

Il y a whey et whey

Voici un point sur lequel tout le monde devrait tomber à peu près d’accord : une alimentation saine exige de faire très attention à la qualité des produits que nous consommons. Et la whey n’échappe pas à la règle.

Certains vendeurs proposent de la whey relativement bon marché, issue de lait de qualité médiocre, aux saveurs plus ou moins farfelues qui impliquent l’ajout d’ingrédients « indésirables » (édulcorants, sucres, arômes, épaississants, des émulsifiants, des exhausteur de goût, du sel, des anti-agglomérants et autres E-machins). Je dirais même que ces produits sont les plus courants sur le marchés, ce qui explique peut être la mauvaise presse de la whey protéine.

Mais il existe également de la whey de bonne qualité, sans additif, sans OGM, sans pesticide, issue de lait de vaches bien nourries et bien traitées. Il est donc tout à fait possible de trouver de la whey de très bonne qualité.

Finalement, whey ou pas whey ?

Les arguments contre la whey

La whey n’est pas indispensable au sportif paléo. Les nutriments qu’elle contient peuvent tout à fait se trouver dans la « vraie » nourriture, c’est-à-dire dans des aliments non-transformés. Et c’est certainement la façon de se nourrir la plus paléo, bien entendu !
Néanmoins, il ne faut pas tirer à boulet rouge sur la whey pour autant. C’est à chacun de trouver ses propres limites et adaptations dans sa vision du paléo.

Les arguments en faveur de la whey

Les raisons qui peuvent pousser à consommer de la whey sont nombreuses, et pas forcément dénuées de sens.

Les protéines en question

Les protéines sont très importantes pour la récupération après l’entrainement et la préservation de la masse musculaire. Si vous suivez un régime paléo, il y a de fortes chances que vous ayez éliminé la majeur partie des sources de protéines végétales, que sont les céréales et les légumineuses. Aussi, à moins de vous goinfrer de viandes, de poissons et d’œufs, il y a de grandes chances que vous ne consommiez plus assez de protéines, notamment si vous êtes sportif.

Il y a d’ailleurs ici, à mon sens, un thème à creuser. La perte de poids liée au régime paléo ne serait-elle pas due, en partie, à une fonte musculaire provoquée par une baisse de la consommation de protéines végétales ?

Raisons financières

La whey est relativement bon marché. Certes, un pot de whey de qualité coute un peu cher à l’achat ; mais ce n’est rien comparé à un morceau de viande ou une portion de poisson, pour une teneur en protéines équivalente.

Raisons pratiques

La whey est pratique à consommer. Un shaker est plus pratique à transporter, à manipuler et à consommer qu’un pavé de saumon…

Les protéines de lactosérum se digèrent plus rapidement qu’un morceau de viande, libérant rapidement les acides aminés dans le sang et les rendant disponibles pour la synthèse des protéines musculaires, ce qui permet une récupération plus rapide. Suivant l’entrainement que l’on s’impose, il est parfois essentiel de commencer la récupération dès que possible après votre séance d’entraînement.

Trop point n’en faut

Attention tout de même a bien considérer la whey pour ce qu’elle est, c’est-à-dire un complément alimentaire. Sa consommation ne doit être justifiée pour que compléter sa ration de protéines lorsqu’elle est difficile à atteindre, pas pour remplacer la vraie nourriture.
L’apport protéique doit en majorité provenir des aliments, entiers et non-transformés.

Nous n’avons pas besoin de whey protéine. Sa consommation, dans le cadre d’un régime paléo ou non, est simplement un choix, que certains pourrons faire par commodité.

Comment choisir sa whey ?

La liste n’est pas exhaustive, mais je vous donne quelques liens vers de la whey que je trouve d’assez bonne qualité.

Enfin, si vous décidez de consommer de la whey, je ne saurais que trop vous conseiller d’investir dans un petit shaker muni d’une petite boule en inox facilitant le mélange. Sinon vous risquez de vous retrouver avec un pâté de whey collé au fond de votre verre, qui n’est ni pratique, ni agréable à consommer.

1. Nutripure, la marque de Christophe Carrio

Liens directs :
Isolat de whey Nutripure
Shaker Nutripure




2. The protein works

Liens directs :
Isolat de whey Protein works
Shaker Protein works




3. Bulk powders

Liens directs :
Isolat de whey Bulk Powders
Shaker Bulk Powders




Pour aller plus loin

Un artice intéressant (en anglais), sur le site Stupid easy paleo

En savoir plus sur la fabrication de la whey protéine

Un autre lien concernant la fabrication de la whey protéine

Et vous ? Utilisez-vous la whey ?

N’hésitez pas à donner votre avis et à partager votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous 😉

Certifiée en santé & bien-être, en nutrition et en nutrition sportive, je m'intéresse à l'alimentation depuis bientôt 20 ans et j'ai pratiqué de nombreux sports. Tennis, basket, karaté, fitness, course à pied... J'ai également participé aux 24 heures du Mans roller, ainsi qu'aux Championnats d'Europe et aux Championnats du Monde de Speed-Badminton. Grâce à mes compétence et à mon expérience, je coache aussi bien des personnes dans un objectif de perte de poids, que des sportifs à la recherche d'une préparation alimentaire dans leur discipline.

Tagués avec : , ,
2 commentaires sur “La whey dans le régime paléo
  1. caro dit :

    bonjour , j ai 55 ans et des fatigues chroniques ( musculaires) je me suis lancee à boire tous les matins de Whey et j ai vu une telle différence que je ne pourrais plus m en passé.( baisse net des fatigues musculaires , plus d’entrain , moins de baisse de moral…. Sachez que je travaille physiquement 7 jours sur 7 jours .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*