Régime paléo et légumineuses

Le modèle Paléo permet de perdre du poids mais aussi de rester en bonne santé en sélectionnant les aliments sur la base de l’alimentation des chasseurs-cueilleurs. Par définition, tout ce qui est issue de l’agriculture moderne est bannit. Dans la série « c’est bien gentil tout ça mais je comprends toujours pas si j’ai le droit de manger des petits pois », revenons sur les légumineuses. Qu’est-ce donc exactement et pourquoi sont-ils interdits dans le régime Paléo ?

Le regime paléo et les légumineuses

C’est quoi les légumineuses ?

Les légumineuses, également connues sous le nom de légumes secs, sont en réalité des plantes dont les fruits poussent dans des gousses. Très riches en amidon, les légumineuses peuvent aussi être considérées comme des féculents.

Parmi les légumineuses les plus connues, on trouve les lentilles, les petits pois, les pois cassés, les fèves, les haricots (coco, noir, rose, rouge…), les pois-chiches, les haricots mungo, le lupin ou encore le soja.

Si vous suivez un régime paléo, gardez bien à l’esprit que les aliments cités ci-dessus vous sont totalement interdits.

Pourquoi les légumineuses ne sont pas paléo ?

Bien que contenant de nombreux minéraux et autres vitamines, les légumineuses ont la fâcheuse tendance à posséder des anti-nutriments. Et un anti-nutriment, c’est mal ! Et oui ma brave dame, car c’est en fait une substance qui réduit ou empêche l’assimilation des nutriments par l’organisme.

Par exemple, il peut bloquer l’assimilation du calcium. Ce n’est qu’un exemple, il peuvent bloquer plein d’autres choses. Et ça c’est moche ! À quoi bon manger si notre corps ne récupère pas de nutriment ? C’est quand même la base. On ne mange pas pour la simple action de manger, on doit manger pour nourrir notre organisme. Donc les anti-nutriments, c’est anti-paléo 😉

Qui plus est, les légumineuses sont difficiles à digérer. C’est vraiment la lose. Les légumineuses : bouuuuuuuuuh !

En deux mots, elles ne servent à rien. Ainsi, si vous êtes fâchée contre votre chef lors de la prochaine réunion du lundi matin, vous pourrez exprimer votre mécontentement de façon polie, de la façon suivante : « Madame Dupont, vous êtes une sacrée légumineuse. Cordialement ».

Certifiée en santé & bien-être, en nutrition et en nutrition sportive, je m'intéresse à l'alimentation depuis bientôt 20 ans et j'ai pratiqué de nombreux sports. Tennis, basket, karaté, fitness, course à pied... J'ai également participé aux 24 heures du Mans roller, ainsi qu'aux Championnats d'Europe et aux Championnats du Monde de Speed-Badminton. Grâce à mes compétence et à mon expérience, je coache aussi bien des personnes dans un objectif de perte de poids, que des sportifs à la recherche d'une préparation alimentaire dans leur discipline.

Tagués avec : , , , , ,
13 commentaires sur “Régime paléo et légumineuses
  1. Ce serait plus honnête de mentionner que les anti-nutriments contenus dans les légumineuses peuvent être détruits par un simple trampage. Un trempage d’environ 12 heures élimine 93% des inhibiteurs, ce qui n’est pas mal en comparaison des quelques semaines de macéracion que nécéssite la viande de boeuf et de porc pour être rendue comestible.

    La différence? Le procécus requis par les lentilles se fait chez vous, alors que celui de la viande, on ne le voit pas. C’est comme l’air, on ne le voit pas, mais il existe et il est vital. Toujours est-il que la procédure requise pour être comestible est beaucoup plus simple et rapide dans le cas des légumineuses.

    • paléo girl dit :

      Le modèle paléo écarte de l’alimentation les céréales et les légumineuses (qui sont proches des céréales) : anti-nutriments, mais aussi protéines irritant la paroi intestinale et inhibiteurs de protéases. Le cocktail idéal pour le développement d’une maladie auto-immune à terme. En effet, le trempage et la cuisson longue permettent d’éliminer 93% des inhibiteurs de protéases des lentilles et haricots rouges, par exemple. Mais tous les anti-nutriments ne sont pas éliminés pour autant. Le livre de Julien Venesson traite très bien de ce sujet, pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin.

    • Hugues dit :

      Les lectines sont des molécules que l’on retrouve dans plusieurs aliments et qui contribuent à rendre la paroi de l’intestin perméable. Pas de chance pour les produits céréaliers et les légumineuses (dont le soya), car ce sont ces aliments qui arrivent en tête de file pour le contenu en lectines. Il est possible d’atténuer le contenu en lectines de nos aliments grâce au trempage, à la germination, à la fermentation et à la cuisson, mais les lectines sont les molécules-pesticides de la nature : leur rôle est de résister à la digestion et même à des techniques de pré-digestion comme la fermentation et la cuisson. Elles sont donc encore présentes dans une mesure moindre, mais ont quand même un effet négatif sur la perméabilité intestinale.

  2. Dany dit :

    Bonjour,
    Je n’ai jamais entendu parler de la macération de la viande afin qu’elle soit comestible…. Est-ce que quelqu’un peut en dire plus ?
    Très chouette article toutefois

  3. chris dit :

    Macération de la viande, c’est plutôt le temps de maturation de la viande ,à la sortie de l’abattoir la viande reste minimum 7 jours en chambre froide et devrait encore maturer dans l’idéal 15jours, comme le font les chasseurs sur un gibier.

  4. CLARISSE dit :

    Bonjour, SUPER ARTICLE, seulement à 34 « balais » que j’apprends à me nourrir et j’ai encore du chemin « je pense » Je pense être sur la bonne voix…
    Je ne sais pas comment faire pour être Paléo…parce que je trouve, peut-être à tort, que ce n’est pas simple, parce que je commence et que je n’ai pas l’habitude….
    Mon problème, c’est que je mange Bq de plaquettes de chocolat au lait et je sais le lait c’est pas terrible, au gout oui, mais pour la santé…Qu’en pensez-vous, à ce sujet, si c’est possible de me répondre….
    Je trouve que paléo c’est un peu fade, je sais il faut savoir ce que l’on veut….
    Je pense aussi qu’il faut être content de se nourrir, la vie est déjà assez triste…
    Enfin bref je travaille dure sur chantier dans le bâtiment, je ne sais pas comment me préparer mes plat SIMPLE la veille pour le lendemain midi en étant Paléo….et en étant content de croquer dedans…. Je sais ce n’est pas bien, moi je prenais des tranches de jambons sous cellophane pour que ça se garde bien…le mouton c’est meilleur, pas vrais…mais comment préparer cela pour le lendemain FACILEMENT par exemple….
    Je sais pas si vous pourrez me répondre, mais qui ne tente rien n’a rien…je sais …j’ai acheté des livres de cuisine PALEO y a Deux jours …mais en fait j’aimerais pouvoir échanger des messages par mail, j’habite dans un village, très perdu, et les jeans dans ce village « la plupart » ne sont pas cool …. La plupart des jeunes par exemple préfère fumer…mais pas moi… OU merci de me communiquer un site, ou je pourrais échanger des message PALEO….MERCI de votre gentillesse…SALUTATIONS LES MEILLEURES

    • Bonjour Clarisse,
      Débuter en paléo n’est jamais simple. Il faut changer toutes ses habitudes alimentaires, ce qui n’est évident pour personne.
      Pour le chocolat, il est toujours possible d’en manger, mais il va falloir passer au chocolat noir, avec 70% de cacao minimum. Au début on trouve ça amer, et puis on s’y fait 😉
      Aujourd’hui je ne mange plus de chocolat qui contient moins de 90% de cacao parce que je trouve ça trop sucré. Comme quoi tout est possible !
      Si vous trouvez que le paléo est face, usez et abusez des herbes aromatiques et des épices !
      Allez on s’accroche, ça en vaut vraiment le coup 😉

    • J’oubliais…. Si tu souhaites un suivi personnalisé, tu as un programme perte de poids qui est très bien fait ici : Atelier perte de poids.
      Garanti satisfait ou remboursé, tu n’as vraiment rien à perdre !

  5. CLARISSE dit :

    JE SOUHAITE ESSAYER LE PALEO….La j’ai un embonpoint et je pette pas trop le FEU,(10 bon kilos en trop) je veux pas manger pour manger, je veux juste nourrir mon corps correctement et avoir la pèche ….Peter le feu….et être svelte….pouvoir envoyer la sauce dans le bâtiment…. ES COMPATIBLE AVEC LE PRINCIPE PALEO…..MERCI DE VOS INFORMATIONS…..SALUTATIONS LES MEILLEURS….PERSONNES REFLECHIES/MATURES ET S(C)ENCEES….

  6. CLARISSE dit :

    BONJOUR/BONSOIR
    Merci beaucoup de vos informations, je vais suivre cela de prêt….Salutations les meilleurs

  7. Dana dit :

    Bonjour je viens de découvrir ce blog par le biais d’un de mes clients qui offusque par votre post m’a écrie.Je suis tres surpris de ce qui est dit ici car en tant que Naturopathe et ex coach crossfit et Éducateur Sportif de tres longue d ate ,je penses qu’il y a beaucoup d erreurs dans cet articles malheureusement.EN effet concernant les lentilles car on ne passera pas tout en revue il y en aurai pour des lustres , celles -ci ont un indice glycémique de 25 ce qui est extrêmement faible et de ce fait ne déclenchera pas une poussée d’insuline.De plus la lentilles à un contenu en glucide pur très faible (5% environ). Leur consommation en quantité normale devrait donc avoir un effet négligeable sur la glycémie.
    Dire que la lentille par exemple est un anti aliment c est vraiment aller colporter n importe quoi et etre dans un extrémisme peu commun.
    Le potentiel thérapeutique des légumineuses est assez vaste y compris celui de la lentilles :

    élimination des pathogènes ;

    prévention des maladies cardio-vasculaires ;

    multiplication intestinale des bactéries bifidus ;

    réduction du taux de cholestérol ;

    protection contre le cancer du côlon ;

    maîtrise de la glycémie (réducteur de l’hyperglycémie post-prandiale)Hé OUIIIIII

    réduction de l’hyper insulinémie ;Hé OUIIIII

    propriétés oestrogéniques ;

    effets bénéfiques sur la densité osseuse (prévention de l’ostéoporose).
    Bref un anti-aliment comme ceux ci j’en veux tous les jours…
    Sans doute originaire du Moyen-Orient, la lentille était déjà cultivée dans l’ancienne Egypte il y a 8000 ans,la lentille est un aliment complet pour les travailleurs de force, à consommer surtout pendant la saison froide. Elle est recommandée pour les intellectuels (apport de minéraux, dont le Phosphore).

    Très nutritive et sans doute la plus digestible de toutes les légumineuses, la lentille ne provoque normalement pas de flatulence. Elle stimule l’estomac, expulse la bile et les humeurs glaireuses. Elle est très reminéralisante. Le cuivre qu’elle contient renforce son action anti-anémique.
    Toutes les Légumineuses sont TOUTES protéagineuses tres pratiques en bonne associations pour les végétariens…
    Les qualités nutritives des lentilles sont les suivantes :

    une teneur de 22 à 25 % de protéines ;

    une richesse en glucides lents à faible index glycémique ;

    une richesse en vitamine A, en thiamine (B1), en riboflavine (B2) et en sels minéraux, notamment en calcium (Ca), en fer (Fe), en manganèse (Mn), en potassium (K), en phosphore (P), en zinc (Zn), et en soufre (S).
    Au niveau thérapeutique, les lentilles sont utiles pour lutter contre :

    la déminéralisation, l’anémie, la faiblesse générale ;

    l’allaitement (propriétés galactogènes) ;

    la fatigue intellectuelle ;

    la convalescence ;

    le travail physique, sportif ou cérébral important ;

    les abcès, les plaies purulentes ou enflammées (cataplasme)

    l’insuffisance biliaire ;

    D’après l’approche médicale ayurvédique : elles sont idéales pour lutter contre les ulcères de bouche, les nausées, les douleurs cardiaques et les hémorroïdeset excusez moi mais l ‘Ayurdeva existait déja il y a plus de 3000 ans bien avant la « Mode  » Paléo et Crossfit .
    Bref je vais pas m’étendre d avantage sur le sujet car il y en aurai trop a dire…ALORS Messieurs ,Vous qui prônez la Paleo , il faudrait de temps en temps sortir de ce carcan dans lequel vous etes et allez voir un peu plus ce qui se passe du coté de la biochimie digestive….Proférer de telle choses est anti constructif sur le plan santé pour les sportifs comme pour les autres …Et à jouer les « Daech » de la nutrition cela ne mène nul par au risque de vous faire passer un jour pour une secte …La règle en Naturopathie comme en Sport ou quoi que ce soit pour etre en santé  » TOUT EST POISON , RIEN N EST POISON … il n’y a que la dose qui importe…..
    Nul est identique à un autre et de ce fait il faut vraiment tempérer ce genre d’affirmation sans aucune soutenances scienfifiques….Au fait personne ne c est jamais demandé si certaines peuplades en Afrique étaient en Santé ou non et dont les bases alimentaires sont les légumineuses et les laitages de leurs troupeaux?
    Croyez moi ils sont largement moins malades que nous Autres occidentaux et pour cause ….
    Cordialement et sportivement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*