Le sport paléo : les 3 règles de base

Le sp… le quoi ? hein ? Et bien oui, ne nous voilons pas la face, toute méthode efficace pour perdre du poids sans perdre tous nos muscles et ressembler à un vieux gant de toilette comporte de l’activité physique. Et le modèle paléo ne déroge pas à la règle. Oui, je sais, c’est chiant. Pis on n’a pas le temps, entre les copines, le travail, les copines, les enfants, le mari, les courses et les copines. Et bien rassurez-vous, le sport paléo, finalement, c’est pas si dur que ça 😉 Il y a 3 règles fondamentales à respecter, et vous serez vous aussi une vraie femme des cavernes moderne !

sport paléo

Les 3 règles de base du sport paléo

Règle n°1 du sport paléo

Bouger souvent, à une rythme lent. Et oui, plus besoin de passer des heures et des heures à la salle de sport à suer comme une glace à la vanille (ou au chocolat, ça marche aussi) en plein soleil. Nos ancêtres marchaient beaucoup. Ils parcouraient de longues distances, plusieurs heures dans la journée. Donc plus d’excuse : on marche ! Avouez que c’est tout de même moins pénible que de faire du jogging ou du toutouyoutou à des heures complètement farfelues pour nos emplois du temps parce-que-c’est-comme-ça-le-cours-c’est-à-17h-et-pis-c’est-tout. Alors on marche, tranquillement, dès que l’occasion se présente, aussi souvent que possible et sans fausse excuse. La première qui prend la voiture pour aller à la boulangerie au coin de la rue aura un gage (courir 5 heures autour du pâté de maison).

Règle n°2 du sport paléo

Piquer un sprint de temps à autre. Encore une fois, nos ancêtres devaient régulièrement fuir aussi vite que possible pour attraper leur steak ou pour éviter, à leur tour, de finir en steak. Nous serions donc biologiquement programmés pour sprinter de temps en temps. Que diriez vous de 5 sprints, 2 fois par semaine ? Facile ! Vous manquez de rater votre train lundi matin parc que le petit dernier à trainé au lit et vous a mise en retard = 1 sprint. Vous avez fini tard à cause d’une réunion improvisée au dernier moment par votre supérieur et vous manquez d’arriver en retard pour aller chercher Loulou chez la nounou = 1 sprint. Il n’en reste plus que 3 à trouver, ça e doit pas être si compliqué que ça. Et si l’occasion ne se présente pas, trouver un parc et faites vos 5 sprints, ça ne devrait pas prendre plus de 10 mn, en comptant les phases de récupération entre 2 courses 🙂

BD humour paleo sport

Règle n°3 du sport paléo

Soulever des poids lourds. Quand je dis poids lourds, je ne parle pas de camions hein 😉 Il va falloir trouver, dans votre chez-vous, votre bureau, votre cave, votre bazar, … où vous voulez, des objets qui pèsent un certain poids, et vous amuser à les soulever régulièrement. Et puis ce n’est pas les occasions qui manquent, finalement. Montez vos gros sacs de courses ou vos packs d’eau par les escaliers, par exemple. Oui, je sais, ça aussi c’est chiant. Aucun intérêt me direz-vous. Certes, c’est pas super excitant comme activité… MAIS l’avantage c’est que ce n’est plus la paine de passer des heures à soulever de la fonte dans une salle de sport (ce qui n’est, vous en conviendrez, finalement guère plus excitant). Car nos chers ancêtres faisaient finalement peu d’effort physique (et oui ma brave dame), mais leurs efforts étaient intenses. Ainsi, soulever un objet lourd 5 à 10 mn par jour aura de meilleurs résultats que votre silhouette que des heures à faire un effort modéré. En un quart d’heure c’est bâché, et hop on sort avec son nouveau corps de rêve retrouver les copines pour sa soirée pyjama.

Alors, le sport du modèle paléo, il vous parait si dur que ça ? Je suis sûre que non !

Certifiée en santé & bien-être, en nutrition et en nutrition sportive, je m'intéresse à l'alimentation depuis bientôt 20 ans et j'ai pratiqué de nombreux sports. Tennis, basket, karaté, fitness, course à pied... J'ai également participé aux 24 heures du Mans roller, ainsi qu'aux Championnats d'Europe et aux Championnats du Monde de Speed-Badminton. Grâce à mes compétence et à mon expérience, je coache aussi bien des personnes dans un objectif de perte de poids, que des sportifs à la recherche d'une préparation alimentaire dans leur discipline.

Tagués avec : , , ,
3 commentaires sur “Le sport paléo : les 3 règles de base
  1. Theo dit :

    Rien de mieux que le cross fit !!!

  2. Zoziau dit :

    Et voilà, on soulève des sacs de grains (pour les poules), des brouettes de bûches (pour la chaudière à bois), des enfants sur les épaules (pendant les concerts de rock), et un jour on se retrouve avec des disques vertébraux écrasés, et les cervicales qui laissent fuir leur liquide discal, des fourmillements dans la main et plus de force dans le poignet, un épanchement à l’épaule, de l’arthrose…. C’est bête, je ne savais même pas que le paléo existait, à l’époque… Aujourd’hui je ne peux plus que marcher (sans courir), mais c’est déjà pas mal. Y a que Monsieur Mari, frustré que je ne puisse porter les packs d’eau comme avant ni manier la bêche ou la pelle, qui se plaigne que « ce n’est pas lourd pourtant ! »

    … donc porter des charges, peut-être, mais quand on a déjà le physique pour. Mal préparé, ça peut vraiment abîmer le corps et de manière irréparable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*